À propos de nous

Image
Photo credit: Kate Holt/MCSP

Le groupe de travail sur la santé de l'enfant est un réseau d'organisations mondiales et nationales et d'individus travaillant à la conception et à la mise en œuvre de programmes de santé infantile qui adoptent une approche tout au long de la vie. Créé en 2017, le groupe de travail vise à générer et à partager des preuves sur la manière de mettre en œuvre des programmes équitables, complets et intégrés qui se traduiront par de meilleurs résultats pour les enfants. En tant que communauté d'apprentissage, le groupe de travail facilite l'apprentissage et le partage, fournit aux pays et aux acteurs de la santé infantile un accès à un pool d'experts techniques, des outils de mise en œuvre testés, des approches et engage les membres à traduire les connaissances en meilleures pratiques.

À ce jour, le groupe de travail sur la santé de l'enfant est composé de plus de 2 000 personnes représentant les donateurs, les gouvernements et les partenaires de mise en œuvre aux niveaux mondial et national. Les membres du groupe de travail travaillent ensemble dans 10 sous-groupes traitant de divers éléments de la programmation de la santé des enfants tels que la science de la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation, les produits et fournitures, et la promotion de liens multisectoriels avec la nutrition, les urgences et la réponse humanitaire. Par le biais des sous-groupes, les membres travaillent à la réalisation de leurs objectifs en préconisant, coordonnant et fournissant un soutien technique aux pays pour mettre en œuvre des programmes.

Objectif

Renforcer des programmes de santé infantile équitables et complets - axés sur les enfants âgés de 0 à 19 ans conformément à la Stratégie mondiale pour la santé de la femme, de l'enfant et de l'adolescent (2016-2030) - par le biais de soins de santé primaires, y compris les systèmes de santé communautaires.

Thèmes

Le travail du groupe de travail sur la santé de l'enfant se concentre sur cinq thèmes. Chaque thème a des objectifs, des mesures de résultats et des activités correspondants.

  • Plaidoyer : plaider en faveur de programmes intégrés et d'un financement accru des programmes de santé infantile dans le cadre des soins de santé primaires.
  • Coordination : Favoriser la collaboration des organisations aux niveaux mondial et national à l'appui de programmes complets de santé infantile.
  • Aider les pays à mettre en œuvre des programmes de santé infantile efficaces et complets pour obtenir une couverture efficace et un impact à grande échelle.
  • Apprentissage : Promouvoir la science de la mise en œuvre, faire progresser les innovations et engendrer l'utilisation des résultats de la recherche pour éclairer la conception et la mise en œuvre des programmes.
  • Gestion des connaissances : Recueillir des données probantes sur les programmes complets de santé infantile et les rendre accessibles au public, en particulier aux parties prenantes de la santé infantile.

Objectifs du groupe de travail sur la santé de l'enfant

Afin de parvenir à une programmation solide pour la santé de l'enfant, le groupe de travail sur la santé de l'enfant se concentre sur les objectifs suivants :

  1. Renforcer la plateforme de santé communautaire pour fournir un ensemble complet d'interventions de promotion de la santé, de prévention et curatives, et soutenir la création de liens solides avec les établissements de soins de santé primaires et les hôpitaux de premier niveau.
  2. Soutenir la prestation d'une gestion de cas de haute qualité :
    • Prise en charge intégrée des maladies du nouveau-né et de l'enfant (IMNCI) ; et,
    • Gestion communautaire intégrée des cas (iCCM), y compris la gestion communautaire de la malnutrition.
  3. Soutenir le renforcement de l'évaluation et du traitement de triage d'urgence (ETAT).
  4. Renforcer la référence et la contre-référence de la communauté vers la structure de soins primaires, les hôpitaux de référence de premier niveau, et retour au niveau approprié.

Histoire

Le groupe de travail sur la santé de l'enfant est une évolution du groupe de travail sur la gestion communautaire intégrée des cas (iCCM). Le groupe de travail iCCM a été créé en 2010 pour faire progresser l'état du traitement communautaire des trois principales causes de mortalité infantile : la diarrhée, la pneumonie et le paludisme. Au fur et à mesure de l'expansion des programmes iCCM, le groupe de travail iCCM a fourni un mécanisme de coordination pour les experts mondiaux et un forum pour établir un consensus sur les outils et le matériel créés pour soutenir la mise en œuvre de l'iCCM dans les pays. À la clôture des objectifs du Millénaire pour le développement en 2015, le groupe de travail iCCM avait plaidé en faveur de politiques iCCM favorables dans de nombreux pays et promu des outils et approches iCCM harmonisés, mis à la disposition de ses membres et de l'enfant des outils de pointe pour la mise en œuvre. communauté de la santé et a permis aux parties prenantes d'avoir une voix unifiée lorsqu'elles plaident pour des politiques et des pratiques d'iCCM fondées sur des données probantes.

L'évolution du paysage mondial de la santé de l'enfant a entraîné le passage de l'iCCM à un mandat plus large de la santé de l'enfant pour le Groupe de travail. Au niveau du programme, alors que l'iCCM passait de programmes à petite échelle dirigés par des ONG à des programmes à l'échelle nationale dirigés par le gouvernement, les experts ont reconnu que le succès dépendait de plus en plus de l'intégration de l'iCCM et des agents de santé communautaires dans le système de santé avec des liens étroits avec les établissements de soins primaires. En outre, les recommandations de l'étude « Mapping Global Leadership in Child Health » du Programme pour la survie de la mère et de l'enfant (MCSP) financée par l'USAID ; l'« Examen stratégique des options pour l'avenir en s'appuyant sur les enseignements tirés de la prise en charge intégrée des maladies néonatales et infantiles (IMNCI) » dirigé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ; et la réunion de 2017 de l'OMS « Moment de réflexion sur la santé de l'enfant » à Florence, en Italie, a souligné la nécessité d'un mandat plus large du groupe de travail à l'ère des objectifs de développement durable (ODD). Ainsi, le groupe de travail sur la santé de l'enfant a été créé en novembre 2017 pour contribuer à atteindre l'objectif ambitieux de réduire la mortalité infantile à 25 décès pour 1 000 naissances vivantes, ou moins, d'ici 2030.

Bailleurs de fonds

Le secrétariat du groupe de travail sur la santé de l'enfant est financé par l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et la Fondation Bill & Melinda Gates (BMGF). L'USAID fournit un soutien financier au secrétariat du groupe de travail sur la santé de l'enfant par le biais du projet USAID Advancing Nutrition. En 2018, JSI Research & Training Institute, Inc. (JSI) a reçu un financement supplémentaire de BMGF pour renforcer et tester l'approche du groupe de travail sur la santé de l'enfant pour fournir une assistance technique et renforcer la programmation mondiale de la santé de l'enfant. Les activités des sous-groupes du groupe de travail sur la santé de l'enfant sont financées par des organisations membres ou des projets.

Logo de l'USAID
Logo de la Fondation Bill & Melinda Gates

Comité d'organisation

Le comité directeur fournit un soutien, des conseils et une supervision au groupe de travail sur la santé de l'enfant. Ses rôles et responsabilités comprennent : l'établissement de l'ordre du jour du groupe de travail sur la santé de l'enfant en consultation avec les membres ; promouvoir le programme et les résultats du groupe de travail sur la santé de l'enfant auprès des parties prenantes et des bailleurs de fonds potentiels ; interpréter les progrès du Secrétariat et d'autres rapports et conclusions des examens ; et, l'examen de la mobilisation des ressources pour les activités du Groupe de travail sur la santé de l'enfant.

Le comité directeur est composé de l'Université Aga Khan, du groupe CORE, du Mécanisme de financement mondial/Banque mondiale, de John Snow, Inc. (JSI), du ministère de la Santé du Malawi, de Save the Children, de l'UNICEF, de l'USAID et de l'OMS.

Les membres du comité

Conseiller technique principal pour la santé des enfants

Bureau USAID pour la santé mondiale: Bureau de la santé maternelle et infantile et de la nutrition

professeur agrégé

École de santé publique de l'Université de Makerere ; Division de la santé mondiale, Karolinska Institutet

Spécialiste principal de la santé pour les opérations de pays

Mécanisme de financement mondial

Chef des services de santé

Ministère de la Santé du Malawi

Directeur exécutif

Organisation de santé familiale totale

Directeur principal, Santé de l'enfant

Sauver les enfants

Conseillère en santé, chef de la santé de l'enfant et de la communauté

UNICEF

Professeur associé et consultant en néonatologie

Université Aga Khan, Pakistan

Direction du Secrétariat

Conseiller technique principal en santé infantile

JSI

Secrétariat

JSI R&T, à travers le projet USAID Advancing Nutrition, assure la fonction de secrétariat du groupe de travail sur la santé de l'enfant. Les rôles et responsabilités du Secrétariat comprennent :

  • Soutenir le comité directeur pour assurer le leadership du groupe de travail sur la santé de l'enfant afin qu'il reste pertinent pour l'agenda global de la santé de l'enfant.
  • Soutenir les adaptations nécessaires des fonctions du groupe de travail pour s'aligner sur l'évolution du paysage et du récit de la santé de l'enfant dans le cadre des ODD.
  • Soutenir le comité de pilotage et les sous-groupes pour développer des produits de communication pour le plaidoyer afin de renforcer les programmes de santé infantile au niveau des pays.
  • Faciliter le travail du groupe de travail sur la santé de l'enfant, y compris gérer la liste de diffusion des membres, convoquer des réunions des membres et des parties prenantes, enregistrer et diffuser les procès-verbaux des réunions et assurer le suivi des points d'action des réunions.
  • Diriger la fonction de gestion des connaissances en rassemblant, regroupant, partageant et diffusant les preuves générées par le groupe de travail et en veillant à ce qu'elles soient accessibles sur le site Web du groupe de travail sur la santé de l'enfant.
  • Surveiller et évaluer les progrès en examinant régulièrement les activités du groupe de travail sur la santé de l'enfant (membres et sous-groupes) et les progrès vers la réalisation de ses objectifs et en fournissant des mises à jour au comité directeur.