Extension du paquet de santé infantile

Depuis la fin des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en 2015 et le début des objectifs du développement durable (ODD), un changement de paradigme mondial s'est opéré dans la définition du terme «enfant» et dans le paquet d'interventions en faveur de la santé des enfants.

Le groupe de travail iCCM s'est concentré sur l'amélioration de la prise en charge des cas de diarrhée, de paludisme et de pneumonie chez des populations difficiles à atteindre. De nombreux acteurs ont plaidé, avec plus ou moins de succès, en faveur de l’incorporation dans la gestion communautaire intégrée des cas de maladie infantile (ICCM), de PCIME et de plateforme de soins de santé primaires (SSP), de et Soins pour le développement de l'enfant (CCD). En outre, des problèmes émergents importants tels que les maladies non transmissibles et chroniques chez les enfants appellent l'utilisation de plates-formes intégrées pour fournir des services essentiels dans les établissements de soins de santé primaires.

Conformément au programme des ODD, le sous-groupe Expansion du paquet sur la santé des enfants a pour objectif de plaider en faveur d'une prestation de services intégrée par le biais d'un développement de paquets de soins utilisant les plates-formes de fourniture de services existantes. Le sous-groupe fournira des éléments de preuve pour s'assurer que l'ajout de nouveaux ensembles ou interventions est systématique, utilisera une approche systémique et visera une couverture élevée pour obtenir un impact. Les domaines d’intervention potentiels incluent les interventions de développement de la petite enfance, la télévision / le VIH et les soins du nouveau-né.

Objectif

Services de santé pour enfants 1. Appliquent des approches fondées sur des données probantes, 2. Sont fournis sous forme de progiciels complets, et 3. Sont mis en œuvre de manière intégrée et avec des procédures réalistes et adaptées au contexte.

Objectifs

  • Établir une plate-forme mondiale pour le partage d'expériences et de preuves, l'identification des meilleures pratiques, l'offre de solutions pour surmonter les défis et les opportunités d'apprentissage croisé.
  • Plaider en faveur de packages intégrés lorsqu'ils sont étayés par des preuves.
  • Augmenter la production de preuves , y compris la mise au point d'une preuve de concept à partir de programmes à petite échelle pour éclairer la conception d'interventions intégrées à grande échelle.
  • Améliorer l'application des connaissances dans la pratique , dans les programmes de pays respectifs, et consigner les leçons tirées de la mise en œuvre du programme.
  • Accroître l'utilisation des expériences et de la présence des membres sur le terrain pour influencer l'évolution du paradigme mondial nécessaire à la conception et à la présentation d'interventions en matière de santé des enfants.
  • Soutenir la traduction des normes de qualité des soins pédiatriques de l'OMS en «ensembles de soins élargis».

Direction

Chaises:

  • Serge Raharison , MCSP / JSI
  • Karen Waltensperger , Aide à l'enfance